Vous êtes ici

Vous êtes ici

  • Helen Pennant, directrice du Cambridge Trust, et le Dr S. Sohail H. Naqvi, recteur de l’UCA, échangent les accords marquant le renouvellement du partenariat entre le Cambridge Trust et l’Université d’Asie centrale.
    AKDN / Anya Campbell
  • Après la signature des accords (de gauche à droite) : le Dr S. Sohail H. Naqvi, recteur de l’UCA, le Professeur Stephen Toope, vice-chancelier de l’Université de Cambridge, la princesse Zahra Aga Khan, membre du conseil d’administration de l’UCA, le Dr Shamsh Kassim-Lakha, président du conseil d’administration de l’UCA, et M. Naguib Kheraj, membre du conseil d’administration de l’UCA.
    AKDN / Anya Campbell
Le Cambridge Trust et l’Université d’Asie centrale renouvellent leur partenariat en faveur du développement du corps enseignant de l’UCA

« Les universités influentes doivent exploiter le pouvoir des partenariats stratégiques », selon le vice-chancelier de l’Université de Cambridge, le Professeur Toope.

Londres, Royaume-Uni, le 26 février 2020 - Le Cambridge Commonwealth, European and International Trust (Cambridge Trust) et l’Université d’Asie centrale (UCA) ont aujourd’hui renouvelé leur accord de partenariat visant à développer le corps enseignant en Asie centrale pour une durée de trois ans.

Cet accord s’appuie sur un partenariat précédent signé en 2017 et permettra aux meilleurs étudiants de l’UCA et des régions environnantes d’Asie centrale de s’inscrire aux programmes de master et de doctorat à l’Université de Cambridge.

Plus de 150 invités, la princesse Zahra Aga Khan et le président et des membres du conseil d’administration de l’UCA étaient présents à la cérémonie de signature organisée au Centre Aga Khan de Londres. Avant la cérémonie, le vice-chancelier de l’Université de Cambridge, le Professeur Stephen Toope, a prononcé un discours sur le thème de l’internationalisation de l’enseignement supérieur et son rôle dans le processus de développement. Le Professeur Toope y a souligné que l’esprit de recherche libre qui étaye l’enseignement supérieur ne peut prospérer face à des portes closes, et que les plus grandes avancées dans les connaissances se produisent lorsque les frontières disciplinaires et géographiques sont franchies.

« Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) et ses agences éducatives en Asie centrale, au Pakistan et en Afrique de l’est illustrent très bien le principe d’internationalisation de l’enseignement supérieur », a-t-il déclaré. « Les universités influentes à l’échelle du monde doivent exploiter le pouvoir des partenariats stratégiques. En ayant judicieusement choisi d’établir ses trois campus dans des régions de montagne et en accordant un généreux soutien financier aux étudiants qui ne pourraient autrement pas suivre d’études supérieures, l’UCA prouve qu’elle contribue de manière significative au développement intellectuel et économique de l’Asie centrale. N’oublions pas la façon dont les missions et les talents de nos universités nous permettent de créer, d’organiser et de diffuser les connaissances qui peuvent contribuer à améliorer le monde, et ce peut-être plus que tout autre type d’institutions sur cette planète », a-t-il poursuivi.

À la suite du discours du Professeur Toope, le Dr S. Sohail H. Naqvi, recteur de l’UCA, a fait le point sur l’avancée de l’Université dans son objectif de s’imposer comme une institution d’enseignement d’envergure internationale en Asie centrale et qui, à cet effet, mène des recherches adaptées au contexte local et collabore avec les agences de l’AKDN pour améliorer la qualité de vie des communautés des régions de montagne. « L’Université d’Asie centrale s’engage à offrir une éducation de qualité à ses étudiants de premier cycle et à contribuer au développement d’un corps enseignant qualifié en Asie centrale pour dispenser ses programmes », a-t-il déclaré. « Les bourses UCA-Cambridge constituent une plateforme d’échange unique, et grâce au renouvellement de cet accord, nous pourrons continuer de renforcer les capacités des enseignants de la région. »

Helen Pennant, directrice du Cambridge Trust, qui s’est exprimée à cette occasion, a déclaré : « après 10 ans de partenariat fructueux, je suis ravie de réaffirmer cette importante collaboration, grâce à laquelle nous pourrons permettre à davantage d’étudiants talentueux d’Asie centrale de venir à Cambridge ».

« Le Cambridge Trust est fier de collaborer avec l’Université d’Asie centrale et de l’aider à former ses futurs enseignants et à développer les communautés auprès desquelles elle travaille », a ajouté Barbara Stocking, présidente par intérim du Cambridge Trust.

Ces bourses s’inscrivent dans le cadre du Programme de perfectionnement professionnel des enseignants d’Asie centrale (CAFDP) de l’UCA, une initiative dont le but est d’intégrer un maximum d’universitaires de la région au sein du corps enseignant de l’institution. Les candidats doivent répondre aux critères d’éligibilité de l’UCA et aux critères d’admission de Cambridge. Ce partenariat repose sur la qualité et le prestige de l’Université d’Asie centrale et de l’Université de Cambridge et vise à améliorer les compétences des futurs professeurs de l’UCA.

NOTES

L’Université de Cambridge, le Cambridge Trust et l’Université d’Asie centrale s’engagent en faveur de l’excellence académique et de l’application des connaissances pour l’intérêt général au sens le plus large. Ces partenariats devraient permettre la mise en œuvre de recherches conjointes dans des domaines d’importance pour l’Asie centrale et impliquer des universitaires et chercheurs des deux institutions et des agences de l’AKDN à travers le monde. Le Cambridge Trust est l’organisation accordant le plus grand nombre de bourses pour étudiants étrangers à l’Université de Cambridge. Il travaille avec des partenaires du monde entier et soutient des étudiants exceptionnels dans le cadre de divers programmes boursiers.

L’Université d’Asie centrale (UCA) a été créée en 2000 en tant qu’université privée, laïque et à but non lucratif par l’intermédiaire d’un traité international signé par les Présidents du Tadjikistan, de la République kirghize et du Kazakhstan et Son Altesse l’Aga Khan, puis ratifié par les parlements respectifs des trois pays et enregistré auprès des Nations Unies. L’Université est une institution d’enseignement supérieur unique qui met l’accent sur le développement des sociétés de montagne. Son École des arts et des sciences compte des campus à Naryn (République kirghize) et Khorog (Tadjikistan), tous deux dessinés par l’architecte primé Arata Isozaki. L’UCA prévoit actuellement la construction de son campus de Tekeli, au Kazakhstan. L’École supérieure de développement de l’UCA compte trois instituts de recherche et son École de formation professionnelle et continue (SPCE) a diplômé plus de 150 000 personnes depuis 2006.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Université d’Asie centrale
Téléphone : +996 (312) 910-822
Courriel : publicaffairs@ucentralasia.org
Site internet : www.ucentralasia.org